l'association Montigny Entreprendre est à votre écoute

News ! Actu !

Tissu riche ME

 

Comment jugez-vous l’offre commerciale sur Montigny ?

Bernard SCHWARTZ : « Notre ville aux dix quartiers est enclavée entre Metz, Marly et Augny. Toutes ces zones commerciales ne rendent pas nos activités faciles. Comme je le dis toujours, le monde attire le monde. Si dans un quartier de cinq à six commerces de proximité, un ou deux ferment, cela peut mettre en péril l’ensemble du quartier. Heureusement, les cellules sont souvent vite reprises. »

Avez-vous des données chiffrées ?

« Entre 2000 et 2016, on a constaté une baisse de 10 % du commerce de détail alimentaire et 12 % pour le non-alimentaire ainsi que le service aux particuliers. Pour ce qui est de l’artisanat, il se maintient. Pour les banques et les assurances, on constate une légère progression de 4 % ; et pour la santé et l’action sociale, plus de 40 %. »

Quelle est la principale difficulté au développement du commerce ?

« Le nombre de quartiers à Montigny est un atout et une contrainte spécifique. Nous le constatons lorsque nous devons gérer nos jeux et animations. A contrario, ce sont des éléments positifs et des atouts de proximité en restant dans l’esprit village. L’activité est essentiellement composée de commerces de proximité et d’artisans. Tout le panel des professions est représenté. On ne peut renier l’influence des moyennes et grandes surfaces sur le territoire de Montigny. Super U est un acteur leader depuis de nombreuses années afin d’animer, d’attirer, mais surtout de garder ces consommateurs qui pourraient s’échapper vers la zone sud de Montigny-lès-Metz. Nous avons aussi eu la chance, grâce au concours de la Ville et à Salvatore Tabone, d’accueillir un Carrefour City au centre-ville. Une telle implantation génère une influence positive car elle génère des flux importants. Les commerces environnants en bénéficient d’ailleurs. »

Existe-t-il une désaffection de la clientèle ?

« Je ne pense pas qu’il y ait une désaffection des clients. Ils sont en général plutôt fidèles et soutiennent leur boulanger ou leur artisan de proximité. Si on évoque le pouvoir d’achat et la multiplication de l’offre commerciale aux alentours, on touche au vrai problème. »

Qu’est ce qui rend attractif le commerce ou l’artisanat à Montigny ?

« Le tissu est riche en artisans et commerçants. Tous sont fiers de leur appartenance à Montigny-lès-Metz et ils sont régulièrement distingués pour leur professionnalisme et savoir-faire. »

Comment voyez-vous l’avenir ?

« Le commerce est en pleine mutation. Le temps où on n’avait qu’à installer son enseigne et attendre le client est révolu. Il faut du service, de la qualité, de l’amabilité, de la fidélisation. Aujourd’hui, une partie de la notoriété et de la communication se gagne et se déroule sur internet et les réseaux sociaux. Seuls ceux qui maîtriseront le terrain et cette dématérialisation du commerce pourront espérer prospérer. Je crois en une bonne évolution du commerce à Montigny dans les dix prochaines années tant par la qualité que par le sérieux de ces artisans commerçants et l’ambiance de tout ce contexte entre la ville et la clientèle. »

Qu’attendez-vous de la municipalité ?

« Pour nous développer, nous attendons simplement des élus locaux la mise en valeur du cadre local : stationnement et trompe l’œil des commerces fermés. Il nous faut travailler sur les boutiques éphémères et nous devons nous impliquer dans la rénovation des quartiers par un plan Fisac (Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce), par exemple. Mais ici la municipalité est à notre écoute. Avec elle et nos partenaires, nous continuerons à organiser des jeux, des journées d’animations et des partenariats avec diverses associations avec des bons d’achats nominatifs afin de faire connaître tous nos adhérents commerçants. »

« Je crois en une bonne évolution
du commerce à Montigny
dans les dix prochaines années »

 



LE NOUVEAU GUIDE PRATIQUE

de Montigny-lès-Metz arrive en Mai !

Vous souhaitez nous rejoindre et communiquer sur le guide officiel de votre ville 

N’hésitez pas,contactez Maxime FOUCHS, au 06.10.31.23.93
Date limite de souscription le 14 avril 2017

Un partenaire de Montigny-Entreprendre !

B.SCHWARTZ

Vous pouvez consulter toutes les pages du guide 2016 en ligne en cliquant sur le visuel ci-dessous  :

guide 20116


“Toutes mes félicitations à Rémi Pruvost , qui devient le nouveau président du Syndicat de la Boulangerie, suite 

logo

aux 2 mandats d’Henri Lemoine et du précèdent qui n’était autre que Michel Dudot (Montigny-les-Metz).


Dans notre ville , la boulangerie pâtisserie est très bien représentée , par ses prix divers du syndicat , tels que
la meilleure baguette, la galette, le pâté , la meilleure brioche , etc



Tous ces domaines sont des fortes valeur pour le commerce de proximité.
Une ville ou il fait bon vivre , d’ou la 4ème fleur , ce qui veut tout dire.

MONTIGNY-ENTREPRENDRE

B.SCHWARTZ


Prevost

 

Source RL du 01.02.17

Les élections à la tête du syndicat des boulangers de Metz et environs ont lieu tous les deux ans, lors de l’assemblée générale.

Président pendant deux mandats, Henri Lemoine, jeune sexagénaire, patron de la boulangerie-pâtisserie Henri, le boulanger , avenue Leclerc-de-Hauteclocque, à Metz, a passé, hier, le témoin à Rémi Pruvost.

Le jeune patron de La Grange aux pains, rue de Pont-à-Mousson, à Montigny-lès-Metz (il a 37 ans), représente la génération montante. Il travaille dans la droite ligne de son prédécesseur. Leur syndicat regroupe une centaine d’artisans sur un territoire représentant près d’un tiers du département mosellan. Le métier est en pleine évolution.

« Depuis une bonne dizaine d’années, le travail de fabrication du pain est beaucoup plus facile grâce à des machines performantes, comme les chambres de fermentation par exemple. Résultats : au lieu de pétrir puis de cuire le pain la nuit, on peut désormais faire ces deux opérations à toute heure du jour.

Exclusivement masculin autrefois, le métier s’ouvre peu à peu aux femmes : « Elles représentent déjà 15 à 20 % des effectifs », souligne M. Lemoine.

Face à la multiplication des pains et d’autres produits, face à des consommateurs de plus en plus exigeants et demandeurs de nouveautés, la fédération des boulangers a créé une formation spécifique à la vente dans les Centres de formation des apprentis. Le CFA Ernest-Meyer de Metz était pionnier dans ce domaine il y a quatre ans.

« Il faut former nos vendeurs à cette spécificité car on ne vend plus essentiellement du pain ou des viennoiseries. Il n’y a déjà rien que dix sortes de baguettes. Désormais, vendre en boulangerie, c’est donner plus au consommateur que ce qu’il attend », détaille le patron.

Le monde évolue, les habitudes des clients aussi. Et le syndicat va s’attacher à développer la communication sur internet. « Certains de nos membres sont déjà très connectés, mais le gros du peloton est en retard. Nous devons gagner par là des clients fidèles, de vrais supporters comme le FC Metz », sourit Henri Lemoine. Sous ses deux mandats, les participations à des concours ont mis en valeur le savoir-faire de ce métier.

Rémi Pruvost renchérit : « Nous devons être interactifs avec nos clients, être à leur écoute. C’est une vraie proximité ».

La qualité des nombreux produits et le lien très fort entre le boulanger et son client permettront aussi de lutter contre la concurrence que représentent les hard-discounters. Henri Lemoine met en garde : « Ils cuisent certes leurs produits sur place, mais sans spécifier au client que les pâtes arrivent surgelées d’usines à l’étranger, principalement en Pologne ».

En Belgique, les associations de consommateurs mettent en grade contre « le pain polonais » vendu par des discounters. La pâte est fabriquée à l’étranger où elle est cuite à 80 % et congelée pour le transport. La grande surface achève la cuisson. Les enseignes incriminées nient. C’est pourquoi le parti vert de Belgique, Écolo , a déposé une proposition de loi afin que les appellations Cuit sur place ou Frais du jour ne soient autorisées que pour les processus de cuisson effectués dans leur intégralité sur le lieu où le produit est vendu.
De nouveaux moyens techniques permettent au métier de se féminiser



Suite à notre réunion de Comité de préparation 2017, voici les dates fixées à l'occasion des manifestations :

- en 1er, notre AG qui se tiendra à la Maison de la Famille le 6 avril 2017 à partir de 19h30 dont vous êtes tous invités à venir débattre de nos actions ou/et d'en proposer.

Suite à cela, toutes les dates de nos manifestations diverses et partenariat avec de nombreuses associations, partenaires et la Minicipalité dont plus de 18 000 € seront distribués à ces occasions.

Retrouvez l'agenda en cliquant sur le visuel ci-dessous, attention quelques dates sont données sous réserve.

agenda
 


 

Vœux de la galetteGalette Montigny-Les-Metz

Vœux de la galette à Jean-Luc BOHL, Maire de Montigny-lès- Metz,par le président du Syndicat des Boulangers de Metz, Henry
Lemoine, avec la présence de Michel Dudot, Priscilla et Rémi Pruvost et Éric Florémont, nos Boulangers de Montigny les Metz, ainsi que Bernard Schwartz, Président de Montigny-Entreprendre.

C’est dans ce cadre convivial du Château de Courcelles, que s’est déroulée la dégustation de la galette des rois, parmi de nombreuses personnalités de la ville et de Metz Métropole.


Carte voeux recto 21X10

 

En association avec le Comité de Montigny-Entreprendre, notre premier but est de rassembler, fidéliser, animer le tissu local, et rester à votre écoute afin de pouvoir élargir toutes nos actions traditionnelles.

J'aimerais partager ces Vœux avec tous nos Adhérents, Partenaires et la Municipalité représenté par Mr le Maire de Montigny-lès-Metz, Jean-Luc BOHL.

A Toutes et à Tous, Beaucoup de Bonheur et de réussite commerciale pour 2017

Bernard SCHWARTZ

 


Le compte à rebours a commencé. Dans sa boutique Aux Doigts de Fée, Patricia Defert se prépare à l’échéance du 2 janvier. Une date qui ne lui convient pas forcément, sachant que l’hiver n’en est qu’à ses débuts. Photo Gilles WIRTZ

Chantal Belvoix assume. Elle qui, depuis six ans, a ouvert sa boutique de dépôt-vente de vêtements et d’accessoires de marques rue de Pont-à-Mousson, ne dérogera pas à sa ligne de conduite. Chez elle, donc, même si on trouve de belles pièces n’ayant jamais été portées, le mot soldes est définitivement banni, au profit de promotions ponctuelles. « Je trouverais indécent de solder des vêtements proposés à des prix déjà très intéressants », souffle la commerçante. Pour avoir travaillé dans le prêt-à-porter des années durant, Chantal partage le même sentiment qu’un bon nombre de petits indépendants : « Lancer des soldes le 2 janvier, au tout début de l’hiver, c’est une foutaise ! » Avec la particularité, cette année, que le premier jour des soldes tombera un lundi.

« Même si j’estime que c’est beaucoup trop tôt dans la saison, on est obligé de suivre le mouvement des grandes enseignes. Sachant que nous prévoyons de liquider le rayon homme pour le remplacer par du prêt-à-porter féminin, le plus important est de vider nos stocks pour faire place nette », résume Véronique Halte. Voilà sept ans que la Messine a repris le magasin de chaussures Bot’Annick, situé pile à la frontière entre Metz et Montigny. Ici comme ailleurs, pas de miracle : le premier jour sera primordial et il n’est pas question de le rater. « Par expérience, on sait que si on se loupe, ce ne sera pas forcément rattrapable par la suite. »

Ouvrir ou pas lundi 2 janvier, Patricia Defert, la patronne de la boutique de prêt-à-porter féminin et de lingerie, Aux Doigts de fée, hésite encore : « C’est mon seul jour de congé de la semaine, mais finalement, je crois que je n’aurai pas le choix… », sourit-elle. Installée depuis dix-sept ans place Joseph-Schaff, la commerçante fait comme elle dit partie « de l’ancienne génération » ayant connu l’époque où les soldes avaient encore tout leur sens et, surtout, suivaient le rythme des saisons : « Aujourd’hui, tout est faussé, les gens ont du mal à s’y retrouver. Les affaires sont devenues compliquées, surtout pour des petits magasins comme le mien, qui ne jouent pas dans la même cour que les grands. » Installée depuis octobre, au comptoir de sa boutique de déco intérieure et d’artisanat d’art baptisée Bleu Jasmin, Myriam Mazur n’entend pas rater le coche des soldes. Elle qui a quitté un hôtel particulier de la rue Saint-Marcel, à Metz, avait résolument besoin d’une vitrine pour se faire connaître. Pourquoi avoir choisi Montigny et sa rue de Pont-à-Mousson ? « Parce qu’il y a du passage et une bonne clientèle », répond la nouvelle venue.

À l’heure où les petits commerces indépendants de Montigny ne sont plus légion, voilà un commentaire synonyme d’un petit vent d’optimisme. Soldes ou pas soldes.


Source : RL du 28.12.16

 


 

 

Montigny-Entreprendre
en partenariat avec la ville et le Comité des Fêtes
Fête de la Saint Nicolas !

 

Merveilleuse après-midi de la Saint Nicolas, avec la présence de Mr le Maire Jean-Luc BOHL, Lucien VETSCH, Salvatore TABONE et de nombreuses personnalités.

Un spectacle de Magie très apprécié, avec le traditionnel pain d’épices de Michel Dudot, agrémenté de diverses boissons.

Tout cela avec le concours de la Municipalité, le Comité des Fêtes, Montigny-Entreprendre et ses divers partenaires et bien sur notre organisateur et animateur Jean-Luc KREMER.

                                                                                       B.SCHWARTZ

 


 

REMISE DES PRIX DU JEU DE LA RENTRÉE AU CHÂTEAU DE COURCELLES

Soirée réussie dans cet endroit magnifique qu’est le Château de Courcelles , avec la présence de Jean-Luc BOHL , Maire de Montigny les Metz , Salvatore TABONE, délégué aux affaires économiques ,Raymond WEIHEIMER ,adjoint aux finances et de nombreux élus, partenaires , adhérents de l’association ,et les lauréats de ce jeu. Dotation de plus de 8300€ en lots et bons d’achats . Plus de 18000€ en lots et bons d’achats pour l’année 2016 distribués à l’occasion des diverses manifestations. Un grand remerciement aux nombreux partenaires de l’association , membres du comité, adhérents de l’association (+de 100 ).

Tous les résultats de ce tirage , sur notre site internet (voir article plus bas) 2016 se terminera par la Saint-Nicolas,et le partenariat avec la municipalité du concours des couronnes et des vitrines .

B.SCHWARTZ
Président de MONTIGNY-ENTREPRENDRE

Plus de photos sur https://www.facebook.com/montignyentreprendre/

remise prix

 

 


Déjeuner débat au Château de Courcelles

Déjeuner convivial avec les acteurs économiques du centre ville en la présence de M. le Maire Jean-Luc Bohl, Salvator Tabone délégué aux affaires économiques et M. Bernard Schwartz Président de l'association des commerçants Montigny-Entreprendre, ainsi que de nombreuses personnalités de la municipalité.

Petit déjeuner débat

Cette matinée à eu pour but une concertation autour des problèmes de quartier :

- stationnement
- locaux vacants
- implantation de la nouvelle supérette
- rénovation de la Salle Europa
- le futur des casernes
- autres sujets de discussion

 




Malgré le temps pluvieux du matin, une belle participation de véhicules d'exceptions et de spectateurs suivi du tirage au sort pour 2500 € de lots et bons d'achats offert par Montigny-Entreprendre en partenariat avec MVE et la ville de Montigny-lès-Metz !

Bernard Schwartz

Toutes les photos sur : https://www.facebook.com/montignyentreprendre/

Ferrari

 



Journée exceptionnelle des Véhicules d'époque !

 


Ce dimanche 18 Septembre sur le parking du SUPER U à Montigny-lès-Metz ,organisé par MVE (Marly) en partenariat avec MONTIGNY -ENTREPRENDRE et animé par Jean-Luc KREMER.
Des lots à gagner tout au long de la journée,avec un tirage final ,en fin d'après-midi (billet à 2 €), pour plus de 2500 euros en lots et bons d'achats !

 


Un Rallye de DS organisé par André Monget - Montigny-Entreprendre est partenaire de cette belle journée et présentation de D.S avec l'ambiance assurée par un accordéoniste (voir aussi sur notre page FB) https://www.facebook.com/montignyentreprendre

DS

 


 

Le Grand jeu de la rentrée se prépare, avec une bonne équipe en place... Plus de 12 000 euros en lots et bons d'achats seront distribués. Le jeu démarrera début Septembre !

golf 2edition

Succès au rendez-vous pour la deuxième édition du « Trophée Montigny Entreprendre »!

Près d’une centaine de participants se sont affrontés au domaine de la Grange aux Ormes. Grâce à une météo très clémente et à l’implication de tous, les compétiteurs ont pu évoluer sur un magnifique parcours.

Au final plus de 3000 € ont récompensé les lauréats. La journée a été clôturée par un cocktail en terrasse du club- house.




INVITATION A LA JOURNEE GOLF DU 12 JUIN 2016

2éme TROPHEE « MONTIGNY-ENTREPRENDRE » DE GOLF

A LA GRANGE AUX ORMES AVEC TOUS NOS FIDELES SPONSORS  

logos sponsors

AINSI QUE NOS PARTENAIRES DE L’ASSOCIATION.
-    LA VILLE DE MONTIGNY-LES-METZ
-    LE SUPER U
-    LE CREDIT MUTUEL
-    LES ETS FLOT CLAIR
-    IMPRETEX
-    LA GRANGE AUX ORMES
-    TENNIS CLUB DE MONTIGNY-LES-METZ
-    CHAMPAGNE SENEZ
-    AINSI QUE TOUS LES ADHERENTS DE L’ASSOCIATION
-    PLUS DE 2000 EUROS EN BONS D’ACHATS A VALOIR
DANS LE COMMERCE MONTIGNIEN, AINSI QUE TOUS LES PARTENAIRES DE L’ASSOCIATION.

-    ET DE NOMBREUX LOTS DES SPONSORS

"J’EN PROFITE, D’INVITER TOUS LES ADHERENTS DE L’ASSOCIATION  « MONTIGNY-ENTREPRENDRE »A VENIR FAIRE UN TOUR  SUR LE PARCOURS ET NOUS REJOINDRE AU TROU NUMERO 9, AFIN DE DECOUVRIR LE CADRE MERVEILLEUX DU GOLF DE MARLY"

Bernard Schwartz, Président des commerçants de Montigny-lès-Metz



Montigny-Entreprendre partenaire de la Fête du Vélo ce dimanche. Bonne ambiance et remise des prix "concours du vélo fleuri". Merci à Jean-Jacques PISONI pour l'organisation ainsi qu'à Jean-Luc KREMER pour l'animation.

12991112 1700162173579873 4477630587989761015 n


 

Belle soirée au tirage du jeu "Quiz",

En présence de Monsieur le Maire Jean-Luc Bohl, nos partenaires et le comité de Montigny-Entreprendre
Les gagnants seront sur le site à partir du MARDI  24 Mai 2016

 

tirage

 


 nouveau membres

 


REUNION ANNUELLE : ASSEMBLEE GENERALE MARDI 1er MARS

Une belle Assemblée Générale 2016 où nous étions près de 80 participants ! Nos meilleurs remerciements à Jean Luc Bohl ainsi qu’à l’équipe municipale pour leur soutient tout au long de l’année à travers les actions de l’association.
L’Assemblée Générale s’est déroulée dans la bonne humeur avec la mise à l’honneur de Mr ZOZI et Mme CHEVRE (membres d’honneur du comité) ainsi que de Mme FIXARIS (CCI lorraine). Une mention spéciale aussi pour Pascal GALL et son équipe avec la réalisation d’un somptueux buffet-cocktail. Bravo à tous !



Ag 2016


Mesdames , Messieurs les Commerçants: 

Bénéficiez des 5 dernières places pour un accompagnement
de l’accessibilité aux handicapés !

qui bénéficient du soutien de la mairie et de l’association .
Pour tout renseignements : Mr Christian DENYS : tél  : 03 87 52 31 88

 

Fédération des PME-PMI de la Moselle CGPMF COMMUNIQUE

Un avantage CGPME pour les chefs d'entreprise : l'assurance perte d'emploi

Pensez à vous protéger en cas de problèmes !
Contrairement aux salariés qui bénéficient d'une couverture chômage, les chefs d'entreprise sont souvent démunis en cas de perte de leur activité ils peuvent parfois se retrouver en situation difficile sans revenus.

La GSC a été conçue spécialement pour vous : elle assure une indemnité proportionnelle aux revenus antérieurs aux dirigeants mandataires sociaux, travailleurs non-salariés, entrepreneurs individuels, créateurs/repreneurs d'entreprises en cas de perte involontaire de leur emploi.

Grâce à votre adhésion à la CGPME Moselle vous pouvez souscrire à l'assurance chômage proposée par la GSC.  
Cela vous intéresse ?

Renseignez vous auprès du secrétariat de la CG PM E Moselle 03.87.74.31.36, secretaraiatecgpme57.fr

Lutte contre la Fraude


Fédération des PME-PMI de la Moselle

INFORMATION

LUTTE CONTRE LA FRAUDE : LOGICIEL DE CAISSE SECURISE OBLIGATOIRE EN 2018

A partir du 1 er janvier 2018, les entreprises assujetties à la TVA ont l'obligation d'utiliser un logiciel ou système de caisses sécurisé.
1. Quels sont les systèmes informatisés d'encaissement existants Les systèmes informatisés d'encaissement, souvent dénommés
« caisses enregistreuses », existent sous différentes formes:

• les systèmes d'encaissement autonomes,
• les systèmes de caisse qui communiquent entre eux,
• les systèmes de caisse plus élaborés qui communiquent entre eux et sont complètement intégrés,

2. L'utilisation des caisses enregistreuses est elle obligatoire ?

Non, posséder une caisse enregistreuse n'est pas une obligation légale.

3. Qui est concerné par cette obligation ?

Seules les entreprises qui utilisent une caisse enregistreuse sont tenues de
remplir les nouvelles obligations en matière de logiciel de caisse sécurisé.

4. Comment se mettre en conformité ?

• en achetant un nouveau logiciel s'il est impossible de mettre à jour le système de caisse;
• en mettant à jour le logiciel de caisse,

5. Quand doit intervenir la mise en conformité ?

Au plus tard le 31 décembre 2017

6. Quelles sont les sanctions en cas de manquement à l'obligation de conformité ?

Une amende : 7 500 euros par logiciel ou système de caisse
Un délai pour se mettre en conformité de 60 jours.

SI VOUS SOUTENEZ NOTRE ACTION. CONTACTEZ-NOUS

 

Carte interactive

Bleu = services   Rouge = CHR   Orange = Commerces